Quelles sont les informations que l’on peut connaître sur le chèque ?

Un chèque est un accord de paiement entre deux personnes ou organisations. Cependant, c’est un instrument bancaire en déclin, mais encore utilisé dans certains pays du monde. En effet, il existe différents types de chèques. Vous ne les rencontrez peut-être pas souvent, mais les connaître peut vous aider. Voici donc ce que vous devez savoir sur les types de chèques en circulation.

Le chèque certifié

Le chèque est le moyen de payer dans certaines situations financières lorsqu'on doit effectuer un paiement important ou que l'on est préoccupé par la sécurité des paiements. Parfois, des personnes de mauvaise foi créent des chèques contrefaits ou modifient le nom ou le montant d’un chèque légitime. On pourrait qualifier cela comme de la fraude. Cependant, il existe un certain nombre de mesures que vous pouvez prendre pour vous protéger contre la fraude par chèque. C'est pourquoi nous vous suggérons de chercher à avoir plus d'informations

Comme le chèque de banque, le chèque certifié présente une réelle garantie pour son bénéficiaire, mais pendant une période plus courte de huit jours seulement. Rappelons que le compte du client est certes débité le jour où la banque appose sa certification sur le chèque, mais si le chèque n’est pas présenté à l’encaissement dans le délai imparti, il devient alors un chèque barré ordinaire dont l’absence de provision ne peut plus engager la responsabilité du certificateur. C'est même la raison principale pour laquelle, le chèque certifié est moins utilisé.

Le chèque électronique

Le chèque apparaît comme un moyen de paiement en retrait face aux autres solutions de paiement. À cet effet, un chèque électronique est une version numérique du chèque personnel papier émis par une banque. Ainsi, vous pouvez configurer des paiements automatiques à l’aide de ce type de chèque afin que vous n’ayez pas à vous rappeler de rédiger des chèques papier pour les factures récurrentes. Pour faire simple, le chèque électronique est un chèque créé et transmis par Internet. Pour cela, si vous disposez d’un système qui accepte les chèques électroniques, alors vos usagers ont juste besoin de saisir leurs numéros de compte bancaire et de transit, ainsi que le montant à payer. Ensuite, ces renseignements sont transmis à votre banque, tout comme si vous veniez de déposer un chèque papier. Par conséquent, le processus de traitement est similaire à celui du chèque normal, sauf qu’il se déroule principalement en ligne. D'une façon générale, un chèque n’est pas officiellement gratuit. Il nécessite des frais d'établissement. De ce part, les frais peuvent varier en fonction de la banque que vous utilisez, du type de compte dont vous disposez et de la taille du chèque.